Sentein. Anoura et Zoé gardiens des cimes

Le duo Respaud-Rouch lors d' un concert./Photo DDM.

Le duo Respaud-Rouch lors d' un concert./Photo DDM.

Voilà maintenant cinq ans qu’Anoura Barré est le gardien du refuge CAF Jacques-Husson (Club alpin français) de l’étang d’Araing, situé à 1 965 m d’altitude (52 places). Cette année, Anoura assure le gardiennage jusqu’au 30 septembre, avec sa compagne Zoé. Ce refuge offre une multitude de possibilités pour les randonneurs. Il constitue l’une des étapes importantes de la randonnée transfrontalière Pass’Aran, une boucle sportive dans une montagne sauvage, sans frontière. A ce jour, Anoura a enregistré 220 réservations dans le cadre de cette randonnée. Un véritable succès avec des départs multiples : Montgarri en Espagne, le nouveau gîte-auberge la Maison du Valier (vallée du Ribérot), le gîte étape d’Eylie et sur le parcours le refuge des Estagnous, au pied du mont Valier. Mais sans faire de la haute randonnée, on peut se contenter de pêcher les truites et les saumons de l’étang ou bien gravir le Crabère, qui domine l’étang (1 h 30 depuis le refuge), ou encore passer par la Serre d’Araing et voir les anciennes installations des mines du Bentaillou, via le Portillon d’Albe ou le port de la Hourquette, faire l’ascension du pic de Serre Haute, du Maubermé, du pic de l’Har… repartir vers l’étang d’Ulls et le cirque de l’Isard… Et, cerise sur le gâteau, Anoura et Zoé mitonnent des repas copieux et savoureux aux parfums des cimes : tartes à la myrtille, boissons aux plantes sauvages… L’accès au refuge peut s’effectuer au départ de Fréchendech (3 h 30), d’Eylie par le col des Cos (4 h 30), depuis Melles en passant par Ulls (7 heures).

Animation PNR. Le mercredi 25 août, à partir de 20 heures, les rendez-vous des cimes, des oiseaux par milliers, la migration transpyrénéenne : soirée diaporama et balade découverte autour du refuge.

Réservations au 05 61 96 73 73.

Publicités